Donald Trump persiste et signe : il n'est "pas fan" de Meghan Markle. Mais celui qui pourrait bien retenter sa chance dans l'espoir de briguer un second mandat à Washington verrait plutôt d'un bon oeil l'arrivée de la Duchesse sur l'échiquier politique américain. Aux États-Unis, on annonce en effet volontiers que l'ancienne actrice de 39 ans compte se présenter dès 2024 sous pavillon démocrate.

"La Reine est une personne formidable"

"J’espère que cela va se produire. Si c’est le cas, je pense que ça m’incitera encore plus à me présenter", a-t-il confié, interrogé sur le sujet par Fox News. L'ancien POTUS a souligné qu'il avait peu goûté la récente sortie médiatique de l'Américaine et la façon dont "elle parle de la famille royale et de la Reine". Le Républicain a même tenu à défendre publiquement Elizabeth II, rencontrée en juillet 2018 au château de Windsor, puis de nouveau en juin 2019. "Il se trouve que je connais la Reine, comme vous le savez. Je l’ai rencontrée et je pense qu’il s’agit d’une personne formidable, et je ne suis pas fan de Meghan", a-t-il ajouté.

 Lors du Megxit, Donald Trump avait déjà pris parti pour la monarchie britannique. "Je souhaite bon courage à Harry, parce qu’il va en avoir besoin", avait-il lâché.