L'humoriste français Jean-Marie Bigard, qui a défendu il y a quelques jours une théorie du complot concernant les attentats du 11 septembre 2001 a indiqué mardi demander "pardon à tout le monde".

"Je demande pardon à tout le monde pour les propos que j'ai tenus", écrit M. Bigard dans un court texte transmis mardi soir à l'AFP. "Je ne parlerai plus jamais des événements du 11 septembre. Je n'émettrai plus jamais de doutes. J'ai été traité de révisionniste, ce que je ne suis évidemment pas", ajoute-t-il.

L'artiste, très populaire, et connu pour son humour souvent gras, avait affirmé vendredi sur la radio Europe 1: "On est absolument sûr et certain maintenant que les deux avions qui se sont écrasés sur la forêt et le Pentagone, n'existent pas. Il n'y a jamais eu d'avion (....) C'est un mensonge absolument énorme".

L'an dernier, l'actrice Marion Cotillard avait exprimé ses doutes sur la version officielle des attentats aux Etats-Unis lors d'une émission de télévision. "Je pense qu'on nous ment sur énormément de choses: le 11 septembre", avait-elle dit.

La vidéo de cette émission, passée inaperçue au moment de sa diffusion, avait circulé en mars sur internet, après la remise de l'Oscar de la meilleure actrice à Marion Cotillard. Dans une déclaration à l'AFP, son avocat avait assuré que la comédienne n'avait "jamais eu l’intention de contester ni de remettre en cause les attentats du 11 septembre 2001".

La théorie du complot a été largement diffusée en France par le journaliste Thierry Meyssan, auteur en 2002 d'un best-seller mondial "L'effroyable imposture", dont il avait fait à l'époque la publicité dans une des émissions les plus populaires de la télévision. Dans cet ouvrage, il attribue la responsabilité des attentats du 11 septembre à une "faction du complexe militaro-industriel" et assure notamment qu'aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone.