People & Royals Karine Le Marchand, l’animatrice de L’Amour est dans le pré, a été confrontée l’année dernière à une" tumeur à l’utérus".

"On m’a détecté une tumeur à l’utérus et j’ai dû subir une hystérectomie (une ablation totale ou partielle de l’utérus, NdlR), confie Karine Le Marchand au magazine Elle. J’ai eu peur d’avoir un cancer, de mourir, heureusement tout s’est bien passé."

L’animatrice de 50 ans, qui présentera la quatorzième saison de L’Amour est dans le pré sur M6 à partir du 28 janvier prochain, est ressortie encore plus forte de cette épreuve. "Aujourd’hui, j’ai la vie devant moi. Le fait de ne plus avoir d’utérus, l’effroi que ça a suscité autour de moi, m’a poussée à me poser des questions sur le vrai sens de la féminité : ne plus pouvoir enfanter n’a rien à voir avec le plaisir sexuel, le plaisir de vivre et se sentir femme." L’acolyte de Stéphane Plaza espère même, par cette expérience douloureuse, inspirer d’autres femmes. "Pour 2019, je souhaite à toutes les filles d’oser davantage sans culpabiliser."

Elle a retiré sa plainte contre Lilian Thuram

Plus de cinq ans après sa rupture avec Lilian Thuram, Karine Le Marchand s’est aussi expliquée à propos des violences conjugales subies de la part du footballeur et champion du monde aujourd’hui âgé de 47 ans. Si elle a initialement porté plainte contre le joueur avant de faire marche arrière, c’est parce qu’elle voulait "montrer à (sa) fille qu’aucun homme, aussi connu soit-il, ne peut avoir ce genre de comportement". Et si la sociétaire des Grosses Têtes a subitement changé d’avis, c’est parce que, précise-t-elle, Lilian Thuram aurait fini par "s’excuser devant (sa) fille". "J’ai retiré ma plainte tout en maintenant que les faits avaient bien eu lieu", souligne l’animatrice.