Après de longs mois, William, Kate et leurs trois enfants ont enfin pu retrouver Elizabeth II au château de Balmoral. Durant ces vacances attendues de pied ferme, il était d'ores et déjà prévu que l'aîné des Cambridge s'initie à une célèbre tradition familiale : la pêche à la mouche. Mais le Prince de 7 ans en a également profité pour accompagner son paternel à la chasse. Une sortie qui a eu le don d'ulcérer la PETA de l'autre côté de la Manche.

"Le fait qu'un enfant soit contraint d'assister à un tel meurtre (...) est potentiellement tout aussi nocif pour sa psyché que pour la vie même de l'oiseau" , a pesté une représentante de l'association de défense des animaux dans des propos traduits par ELLE France. "Pour l'aider à devenir un leader responsable et empathique, ses parents doivent lui apprendre le respect de tous les êtres vivants", a-t-elle estimé de but en blanc. 

La famille britannique pratique la chasse depuis la nuit des temps, et ce n'est pas la première fois que cela est pointé du doigt. Le prince Harry, lui, aurait pratiquement délaissé bottes et fusil depuis son mariage avec Meghan Markle en 2018.