La duchesse de Cambridge a fait l'objet de menaces, sur le service de messagerie Telegram.

En effet, une photo de la femme du prince William en train de faire ses courses au supermarché a été publiée avec un message menaçant. En juin dernier, Husnain Rashid, un partisan de l'Etat Islamique avait appelé à tuer le prince George, âgé de 4 ans. Depuis, l'homme a été emprisonné.

Selon un membre des autorités britanniques contacté par le Daily Star, ces nouvelles sont prises très au sérieux. D'autant que certains endroits où Kate Middleton a l'habitude d'aller faire ses courses ont été dévoilés. "Les agents de renseignement pensent que ces menaces sont liés aux précédents messages envoyés par Husnain Rashid" explique cette source judiciaire. "Ce complot est "abject" car "il implique les jeunes enfants de Kate et cela l'empêche de mener une vie normale comme n'importe quelle mère le souhaite".