Voilà des accusations qui vont faire grand bruit.

Une religieuse vient en effet d'accuser Katy Perry, la jugeant en partie responsable de la mort d'une de ses amies. Comment cela est-ce possible? Sœur Rita Callanan s'explique dans le New York Post.

Katy Perry s'est en fait battue pour racheter un ancien couvent qui appartenait à l'Ordre du Cœur très Saint et Immaculé de la Bienheureuse Vierge Marie, une demeure de style gothique espagnol de plus de 30.000 m² à Los Angeles. Si la chanteuse tenait absolument à s'offrir le bien, les religieuses qui ont dû déménager voulaient quant à elles que la propriété soit acquise par une certaine Dana Hollister.

Si cette dernière l'a finalement récupérée pour quelque 15 millions de dollars en 2011, un retournement de situation s'est produit en 2016. Après des années de combat judiciaire, un juge a estimé que la demeure devait revenir à... Katy Perry.

L'affaire en justice ne s'arrêtait pas là car les religieuses ont continué à se battre mais en mars 2018, l'une d'elles, Soeur Catherine Rose Holzman, est décédée devant le tribunal de Los Angeles, après avoir déclaré: "Katy Perry, s'il te plaît, arrête." Pour Soeur Rita Callanan, qui revient sur les faits dans les médias américains, la chanteuse est responsable de la mort de son amie et a clairement "du sang sur les mains".

La religieuse qui accuse la star est elle-même mal en point: suite à une opération de la colonne vertébrale, elle se trouve dans une clinique spécialisée. "J'ai l'intention de me battre. Mais combien de temps je pourrai le faire, ça, je ne sais pas", confie Soeur Rita Callanan. Elle avoue cependant avoir agi un peu vite concernant les poursuites en justice: “Nous avons demandé à Dana d’acheter notre propriété car nous ne voulions pas qu’elle aille à Katy Perry. Oui, nous avons pris les choses en main concernant notre maison. Était-ce légal? Peut-être pas tout à fait. Mais ce n’était pas légal pour Katy Perry de l’acheter non plus”

Entre-temps, lassée par toutes ces histoires, Katy Perry a abandonné le couvent qui se trouve à nouveau en vente pour 25 millions de dollars. Soit 10 de plus que ce que la chanteuse avait dû verser pour l'acquérir...