Pour les rares qui en doutaient, l'actrice britannique est vraiment douée en art dramatique.

Comédie, blockbusters, films en costumes, drames, Keira Knightley sait à peu près tout jouer. Un talent qui lui vaut notamment une nomination aux Oscars pour sa prestation dans The Imitation Game, aux côtés de Benedict Cumberbatch. 

Mais la comédienne de vingt-neuf ans s'est également prêtée à l'exercice de la reconstitution. Et pas de n'importe quelle scène: celle, mythique, de Quand Harry rencontra Sally, où une Meg Ryan non-botoxée prouvait à un Billy Crystal médusé que oui, les femmes pouvaient simuler un orgasme. Le tout au beau milieu d'un restaurant face à une audience tout aussi interloquée.

Une prestation réalisée pour le prestigieux magazine Vanity Fair, afin de mettre en avant leur analyse du succès des acteurs brittons dans les films américains. Cul-te.