Nous l'apprenions hier, la princesse Beatrice est enceinte de son premier enfant, attendu pour l'automne prochain. Un événement qui a "ravi" la Reine, mais aussi la famille de l'homme d'affaires Edoardo Mapelli Mozzi. Meghan Markle, elle, a de quoi être moins enthousiaste si l'on en croit la presse britannique.

"Intéressante coïncidence"

Outre-Manche, le timing de l'annonce a en effet été abondamment commenté. La raison ? Ce 19 mai marquait les trois ans du mariage de l'ancienne actrice et du prince Harry à Windsor. Certains journalistes suspectent la fille aînée du prince Andrew et de Sarah Ferguson d'avoir ainsi vengé sa soeur dont le mariage aurait été volontairement éclipsé par l'annonce de la grossesse de la duchesse de Sussex. "Intéressante coïncidence", a noté Richard Eden du Daily Mail. "On dit que la princesse Eugenie, la soeur de Beatrice, avait été surprise d'apprendre que Meghan avait choisi de révéler sa grossesse auprès des invités de son mariage en 2018". Une manière de régler les comptes pour de bon ?

"Annoncer sa propre grossesse le jour du 3e anniversaire de mariage des Sussex pourrait être une coïncidence, mais je ne le pense pas. Tout finit par se payer", estime quant à lui l'expert royauté et biographe Robert Jobson. Une manière de régler les comptes pour de bon ?