L’ancien roi d’Espagne reçoit un nombre impressionnant de visites suite à son triple pontage.

Il y a une semaine, le 24 août, Juan Carlos, ex-roi d’Espagne, a subi une lourde opération puisqu’il s’agissait d’un triple pontage coronarien. Âgé de 81 ans, le roi qui a abdiqué en 2014, se remet tranquillement de cet épisode médical à la Clinica Quiron de Pozuelo, un hôpital privé de la banlieue de Madrid. L’opération avait été programmée à la fin de l’été afin que le monarque puisse en profiter. Il ne s’est d’ailleurs pas fait prier. Après un printemps sous le signe des corridas, Juan Carlos a séjourné à Sanxenxo en Galice avec son épouse la reine Sofia et leur fille l’infante Elena durant la première quinzaine de juillet, où il a profité de sorties au restaurant et en mer avant de rejoindre Majorque, où il a séjourné avec le clan de Rafael Nadal avec qui le roi est très ami. Last but not least, le père de Felipe s’est ensuite envolé pour la Finlande pour disputer un nouveau titre de champion du monde de voile au large de Hanko… qu’il a remporté ! L’Espagnol qui a tout de même subi dix interventions médicales en autant d’années est encore un vrai roc et un marin passionné !

Quelques jours après cette opération, Juan Carlos Ier d’Espagne a ensuite eu toutes les raisons de se réjouir. C’est en effet sa fille Cristina avec deux de ses fils et sa fille qui a rendu la première une visite à son père, avant même celle de sa sœur Elena, venue par après alors que le roi Felipe s’est rendu au chevet de son père mardi dernier, en famille lui aussi. Un moment d’une quarantaine de minutes plutôt symbolique puisqu’il montre que la seconde fille de l’ancien souverain n’est plus publiquement persona non grata au sein de la famille royale. Et ce, suite à un scandale de fraude fiscal dans lequel son mari, Iñaki Urdangarin, ex-handballeur, a été impliqué et condamné. L’automne devrait décidément voir le roi retraité en pleine forme, prêt à voyager et naviguer à nouveau.