Monarchie. Tel est le nom provisoire de la prochaine série ambitieuse consacrée à une famille royale européenne. D'ores et déjà comparée à The Crown, le carton phénoménal signé Netflix, on pourra y suivre l'accession au trône de Carl XVI Gustaf, Roi suédois dont le destin n'est pas sans rappeler celui d'Elizabeth II.

"Un rôle éloigné de sa personnalité"

Quand la Reine n'avait que vingt-cinq ans au moment de porter la couronne, le Scandinave, lui, en a vingt-sept. On le sait timide, peu à l'aise dans l'exercice du discours, et c'est pourtant à ce jeune homme qui a grandi sans père - il est décédé dans un tragique accident d'avion lorsqu'il avait neuf mois - de se retrouver propulsé en tant que monarque après la mort de son grand-père, Gustaf VI Adolf, en 1973. 

Un itinéraire qui fait quelque peu penser au film Le Discours d'un roi (2010), porté par un excellent Colin Firth. "La série se rapproche du film dans la mesure où elle dépeint le destin d'un homme qui se prépare à endosser, non sans difficultés, un rôle assez éloigné de sa personnalité", a confirmé Josefine Tengblad, la responsable de la fiction pour la chaîne suédoise TV4, à Variety. Le Palais royal n'a pas manqué de réagir au projet, qui est encore loin d'être achevé. "D'après ce que nous savons, il s'agit d'un documentaire dramatique. Quant à la partie romancée de la série, elle est bien sûr basée sur la liberté artistique des auteurs, ce sur quoi nous n'avons aucun contrôle", a déclaré une porte-parole dans des propos traduits par Point de Vue.