Voilà maintenant dix jours qu' une enquête a été ouverte à l'encontre de Richard Berry , 70 ans, après une plainte de sa fille aînée Coline pour "des faits de viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur". Une fois les accusations révélées au grand jour, l'acteur s'est directement défendu, niant avoir eu des "relations déplacées ou incestueuses" avec sa fille. Cette dernière a décrit avec précision des "jeux sexuels" auxquels l'obligeait son père, lorsqu'elle était encore mineure.

Si Coline Berry, aujourd'hui âgée de 45 ans, est notamment soutenue par sa maman Catherine Hiegel et sa cousine Marilou Berry, de nombreux autres membres de la famille Berry démentent formellement ses accusations. Après Joséphine Berry, jeune soeur de Coline , et Jeane Manson (la compagne de Richard Berry au moment des faits reprochés à ce dernier), c'est au tour de la fille de cette ex-compagne de s'exprimer. Elle aussi réfute les accusations de celle qui fût durant deux ans sa "demi-soeur", et avec qui elle a donc vécu à certains moments durant cette période. "Je m’exprime aujourd’hui pour mettre un terme à la situation folle que nous vivons depuis 3 jours", écrit Shirel Sayegh Djaoui sur son compte Facebook jeudi. "J’avais 5 à 7 ans quand ma mère vivait avec Richard Berry. Après ces deux années en commun, nous ne nous sommes pas revues avec Coline. [...] Il y a un mois elle a commencé à me harceler pour que je confirme ses mensonges. Je ne le ferai jamais", assure la jeune femme, qui affirme qu'il n'y a eu ni gestes déplacés, ni "jeu sexuel" entre Richard Berry et Jeane Manson et les deux filles. "Aucun abus, aucun attouchement, rien. Les mensonges de Coline sont impardonnables. Dans cette affaire, chacun peut avoir un avis, soutenir un proche. Moi j’étais là avec ma mère comme l'atteste Coline.Et je sais que ses accusations sont fausses du premier au dernier mot", conclut la fille de Jeane Manson.