Nadine Trintignant a évoqué le retour sur scène de Bertrant Cantat, le meurtrier de sa fille Marie, à l'occasion de la sortie de son ouvrage "La voilette de ma mère". Sur les ondes de Europe 1, elle a qualifié ce retour d'"indécent".

"Je trouve indécent qu'il se reproduise sur scène, très indécent. Je crois que c'est le seul exemple de quelqu'un qui se produit sur scène après avoir tué quelqu'un et que tout le monde le sache."

Nadine Trintignant ne veut pas entendre parler d'un possible pardon. "Le vrai pardon, c'est l'oubli. On est d'accord? Vous avez une fille? Deux? Alors imaginez. Vous oublieriez? Voilà ma réponse (...) Pour moi, il (Bertrand Cantat) n'existe plus."