La reine des Belges participait ce mardi à une table ronde organisée par COMEOS, la fédération belge du commerce et des services. Et pour ce rendez-vous consacré aux difficultés rencontrées par le secteur de l'habillement et de la mode ainsi que de son avenir durable, Mathilde a enfilé à nouveau un manteau qui n'était pas passé inaperçu lorsqu'elle l'avait étrenné en 2013. 

 Cette veste oversized trois-quart, confectionnée en laine agora, avait à l'époque suscité pas mal de réactions amusées, voire moqueuses, surtout pour sa couleur "poussin". Certains étaient allés jusqu'à l'appeler la "veste Pino" du nom du personnage de l'émission télévisée Sesame Street. Au contraire, d'autres avaient apprécié cette tenue. Elle avait été qualifiée alors par le journal britannique Daily Mail "d'élégance décalée" habituelle à la reine. Le journal britannique avait mené des recherches sur cette pièce et indiquait qu'elle faisait partie de la collection de créatrice de mode belge d'origine portugaise Veronique Branquinho et coûtait 3.220 dollars (2.400 euros).