Dans le nouveau documentaire Apple TV+ du Prince Harry et d’Oprah Winfrey intitulé “The Me You Can’t See”, Lady Gaga a abordé le viol dont elle a été victime alors qu'elle n'avait que 19 ans. " Je travaillais dans le milieu de la musique et un producteur m’a dit: ‘Enlève tes vêtements'", explique-t-elle. Elle a alors refusé mais le producteur, dont elle a refusé de donner le nom, a alors menacé de détruire ses enregistrements. " Soudain, je me suis figée. Ensuite, je ne me souviens de rien". Dans les semaines qui ont suivi, la chanteuse explique s'être sentie très malade. " J'ai réalisé que cette douleur était la même que celle que j'avais ressentie après que mon violeur m'ait déposée enceinte, en train de vomir, au coin de la rue près de la maison de mes parents. J'ai été enfermée dans un studio pendant des mois", a-t-elle confié au bord des larmes.

Après ce traumatisme, Lady Gaga a vécu une crise psychotique et a même révélé s'être mutilée. "Je criais, je me jetais contre un mur ou je me coupais", confesse-t-elle. Encore aujourd'hui, il lui arrive de se faire mal. "Je peux connaître six mois de bonheur, et d'un coup, un seul petit truc va me plonger dans la déprime. Et quand je dis que je me sens mal, je veux dire que j’ai envie de me mutiler. Je pense à mourir et je me demande si je le ferai un jour." De fait, la chanteuse explique que les victimes de viol n'oublient jamais ce que leur corps a subi. "La douleur que je ressens est celle que j'ai ressentie lorsque j'ai été violée. J'ai passé tellement d'IRM et de scanners. Ils n'ont rien trouvé, mais votre corps se souvient. Je ne pouvais plus rien ressentir, je me suis dissociée. C'est comme si votre cerveau arrête de fonctionner."

Il aura fallu plus de deux ans pour que l'artiste se ressente à nouveau elle-même. Elle a ensuite gardé ce traumatisme pour elle durant sept ans et l'a révélé au grand public en 2014 lors d’une émission de radio avec le DJ Howard Stern. Aujourd'hui, elle encourage toutes les victimes de viol à sortir du silence et à se faire aider. "Il est tellement important de s’entourer d’au moins une personne sur laquelle on peut compter." Si Lady Gaga se sent bien mieux à présent, elle a néanmoins conclu en révélant qu'elle se battait toujours avec sa santé mentale.