People & Royals

"Les jours me paraissent encore sans fin, amers": la veuve de Johnny Hallyday, Laeticia, émue, a rendu samedi à Toulouse un hommage à son "homme" à l'occasion de l'inauguration dans cette ville du sud-ouest de la France d'une esplanade au nom du chanteur, le jour de son 76ème anniversaire.

 Devant quelque 500 personnes, dont une centaine de bikers, Laeticia Hallyday, accompagnée de ses filles Jade et Joy, a fait part de son "émotion vive, vertigineuse, presque paralysante". Il s'agissait du premier hommage public depuis ses funérailles à l'église de la Madeleine à Paris, quatre jours après sa mort le 5 décembre 2017.

"Il était très important pour moi, pour Jade et Joy, d'être ici avec vous car après l'hommage de la Madeleine, au moment du départ de mon homme, du papa de David, de Laura, de Jade et Joy, l'inauguration de cette esplanade (devant le Zénith de Toulouse) est le premier hommage public qui lui est rendu", a-t-elle souligné, auprès du maire Jean-Luc Moudenc.

"Mon homme aimait cette ville car il y a 23 ans, Toulouse a accueilli les premières heures si joyeuses de notre mariage", a précisé la veuve de la star, rappelant qu'il appréciait particulièrement le cassoulet, le plat emblématique de la Ville rose.

Au bord des larmes, elle s'est adressée directement à l'ancienne "idole des jeunes": "Chaque jour qui passe est un jour sans mon homme, un jour sans toi, qui était la moitié de moi. Je ne vais pas te mentir, les jours me paraissent encore sans fin, amers, si souvent les nuit sont d'une solitude infinie, la maison reste désespérément vide sans toi, même si tu es partout".

Johnny Hallyday s'était éteint à son domicile de Marnes-la-Coquette, en région parisienne, vaincu par un cancer du poumon à 74 ans. Sa disparition avait provoqué une vive émotion chez des millions de Français, anonymes ou célèbres.

Depuis plus d'un an, la question de l'héritage de la star déchire la famille: les deux aînés du chanteur, David Hallyday et Laura Smet, ont engagé une bataille judiciaire contre Laeticia Hallyday, pour obtenir leur part d'héritage dont ils estiment avoir été privés par un testament rédigé aux Etats-Unis. Dans ce document écrit en 2014 en Californie, Johnny Hallyday avait légué l'ensemble de sa fortune à sa dernière épouse et à leurs deux filles.