Buckingham Palace doit se demander qui lui en veut autant ou s’il n’est pas temps de changer de karma. Les tuiles s’accumulent en effet pour la famille royale britannique. Après la désastreuse histoire dans laquelle est impliqué le prince Andrew, la retentissante interview donnée par Meghan et Harry et les frasques de Peter Phillips, le petit-fils de la reine qui a bravé les mesures sanitaires pour se rendre en Écosse, une autre épée de Damoclès pèse sur la monarchie britannique. C’est à présent le père de Meghan Markle qui veut lui aussi avoir son interview avec Oprah Winfrey.

C’est de notoriété publique, entre Meghan Markle et son père, Thomas, le conflit est à couteaux tirés et les ponts sont rompus depuis trois ans. Lors de l’interview du 7 mars, elle ne l’avait pas épargné, fustigeant ses mensonges ayant entraîné des situations compliquées pour elle et pour Harry.

Selon The Sun, Thomas Markle n’entend pas se laisser faire et souhaite répondre aux accusations. Il aurait déposé un courrier en ce sens auprès d’Oprah Winfrey “en lui demandant de le contacter afin qu’il puisse raconter sa version de l’histoire”.