Sa grande amie l'éthologue Jane Goodall s'est livré à quelques confidences.

Un changement de vie à plus d’un titre. Après avoir laissé sous-entendre qu’Harry envisageait le « Megxit » depuis longtemps, Jane Goodall a fait de nouvelles révélations au sujet du Prince. Tout comme son fils, le papa d'Archie fait désormais ses premiers pas à Los Angeles. Non sans mal. "Je ne sais pas quelle tournure va prendre sa carrière, mais, oui, je suis en contact avec lui et je pense qu’il trouve sa vie un peu éprouvante en ce moment", a-t-elle glissé en soulignant qu’elle serait toujours son alliée.

La célèbre éthologue de 86 ans a également avoué qu’une passion de longue date du duc de Sussex ne plaisait guère à Meghan Markle. Dans des propos rapportés par le Guardian, l’anthropologue a ensuite encensé Harry et son frère William pour leur engagement sans faille pour le bien-être de la planète. Seule ombre au tableau ? "Ils pratiquent la chasse et le tir sportif", concède-t-elle. Mais en ce qui concerne le cadet, Goodall estime que c’est très certainement de l’histoire ancienne. "Harry va arrêter, car Meghan ne supporte pas la chasse, donc je pense qu’il a tiré un trait dessus", explique la primatologue britannique au sujet de cette tradition d’un autre temps.