N'ayant pas contesté cette amende, il a réglé la somme de 5.200 euros, soit la moitié du montant initialement prévu.

Le prince avait rejoint Madrid en avion le 24 mai avant de se rendre en Andalousie en train, alors que la communauté était en état d'alerte et confinée. Il avait participé, à son arrivée dans la province de Cordoue, à deux événements privés, l'un avec des amis et l'autre avec des membres de sa famille, sans respecter la quarantaine de 14 jours obligatoire.

Le jeune homme avait été testé positif au Covid-19 le 27 mai.

Après avoir présenté ses excuses par écrit début juin, il avait déclaré qu'il assumerait les conséquences de ses actes et s'est à présent acquitté de l'amende qui lui avait été imposée.