Parfois appelé "Nobel belge", le prestigieux prix consacre cette année les travaux de recherche fondamentale du professeur Cédric Blanpain sur les cellules souches au cours du développement embryonnaire, de l'homéostasie et de la réparation des tissus ainsi que leur connexion avec le développement et la progression des cancers.

Le laboratoire Blanpain a été pionnier dans l'identification des cellules à l'origine des cancers. Il a ainsi découvert les cellules à l'origine du carcinome basocellulaire, le cancer le plus fréquent chez l'humain. Il a identifié les cellules à l'origine des autres cancers de la peau les plus fréquents ainsi que des cancers du sein.

Cédric Blanpain est le 25e chercheur de l'Université libre de Bruxelles à recevoir le prix.

Le professeur Bart Loeys, de l'université d'Anvers, a également été mis à l'honneur pour ses recherches cliniques menant à la compréhension, au diagnostic et au traitement des maladies génétiques affectant les vaisseaux sanguins.

Depuis 1933, la Fondation Francqui décerne le Prix Francqui - le prix scientifique belge le plus prestigieux - à un chercheur belge de moins de 50 ans "ayant apporté à la science une contribution importante dont la valeur a augmenté le prestige de la Belgique".

Cette année, grâce au mécénat du professeur Désiré Baron Collen, lui-même lauréat du prix en 1984, la Fondation Francqui a attribué, pour la première fois, deux prix. Les lauréats bénéficient chacun d'une somme de 250.000 euros.