Libérée, mais pas délivrée. Déchue pour "déloyauté envers le roi ", irrespect pour la couronne et ambition démesurée, Sineenat Wongvajirapakdi, 35 ans, va pouvoir sortir de la prison où elle avait été placée en octobre 2019.

L'ancienne infirmière, également officier de l'armée, avait été privée de son titre de "noble concubine" et de son rang militaire. Celle que l'on surnomme "Koi" va donc rallier le harem de Maha Vajiralongkorn en Bavière. "Des sources du Palais affirment qu’ elle sera libérée de prison ce vendredi et qu’elle prendra un avion pour l’Allemagne début septembre pour rejoindre le harem du Roi dans le Grand Hotel Sonnenbichl", a tweeté le journaliste Andrew MacGregor Marshall ce 26 août. Le harem du sulfureux Rama X est composé de vingt femmes.