Le roi Philippe est arrivé mercredi matin en train à la gare d'Ottignies (Brabant wallon), en provenance de Bruxelles-Luxembourg. Le souverain y est allé à la rencontre de membres du personnel des chemins de fer et a pu visiter le poste de contrôle du réseau. Accueilli par les CEO respectifs de la SNCB et d'Infrabel, Sophie Dutordoir et Benoît Gilson, le roi Philippe a rencontré différents membres du personnel: conducteurs, accompagnateurs, agents de Securail ou encore employés des guichets.

© Belga

Le roi Philippe a conclu sa visite de la gare, qui constitue un "noeud stratégique" où s'effectuent beaucoup de correspondances, par un passage au sein de la cabine de signalisation. Celle-ci a été rouverte dans le cadre de la crise sanitaire et des travailleurs de la cabine de Namur y ont été rapatriés afin de permettre davantage de distanciation entre les employés.

Avant de rentrer vers Bruxelles, en voiture cette fois, le souverain a reçu quelques explications quant à l'évolution du dossier du RER et s'est fait offrir une édition spéciale SNCB d'un célèbre jeu de société, ainsi qu'une maquette de locomotive d'Infrabel.

© Belga