La roi Philippe a eu une conversation d'une demi-heure via Skype avec des chercheurs louvanistes de l'institut Rega impliqués dans la recherche sur les maladies infectieuses comme le coronavirus. 

Cet entretien a été suivi par quelque 200 experts d'autres labos de la KULeuven et de l'hôpital universitaire de Louvain (UZ Leuven) concernés par la problématique du Covid-19. Le professeur Marc Van Ranst, qui a assisté à l'échange, a qualifié la conversation de passionnante et très intéressante. "Le souverain a été informé dans les détails sur la problématique du coronavirus et s'est montré particulièrement réceptif. C'est très motivant pour les chercheurs impliqués d'avoir ce genre de discussion", a expliqué l'expert.


M. Van Ranst a encore salué le rôle du Roi joué dans cette crise. "Tout ce qui peut améliorer l'unité en ces temps difficiles est plus que nécessaire et le couple royal fait ce qu'il peut en ce moment." Il a fait allusion notamment aux autres échanges par Skype que le Roi a eus ces derniers jours avec des résidents de centres de soins et au drapeau blanc hissé sur le toit du Palais royal.