L’ex-rappeuse Mélanie revient avec un projet - très - loin de la musique.

"Avis à tous les amoureux de design et d’architecture, j’ai ouvert un compte afin de partager avec vous de nouveaux projets à venir dans ce domaine" , explique Diam’s, Mélanie Georgiades de son vrai nom, sur son nouveau compte Instagram intitulé Home by Mel. "Je vous parle de tout cela d’ici quelques mois."

Surnommée la petite princesse du rap français dans les années 2000, l’interprète des tubes "DJ", "Jeune demoiselle", "Confessions nocturnes" a, depuis 2012, déserté la scène médiatique pour redevenir Mélanie Georgiades. Voilée et convertie à l’Islam, l’ancienne chanteuse Diam’s s’est retirée de l’industrie musicale pour élever ses deux enfants, Maryam et Abraham, en compagnie de son époux Faouzi. L’époque où elle faisait "La boulette" est donc bel et bien révolue.

À 39 ans, les talents artistiques de Diam’s n’ont toutefois pas encore dit leurs derniers mots. Après avoir travaillé sur une marque de papeterie (Mel by Mel) financée de manière participative en 2017, Mélanie se lance encore dans un projet aux antipodes de ses débuts musicaux. Pour mener à bien son ancienne campagne, Diam’s avait eu besoin de 30 000 €. Elle en récoltera près de 68 500 € grâce au crowdfunding. Les bénéfices de ventes ont été reversés à une œuvre humanitaire, le Big Up Project, dont l’ex-chanteuse est elle-même la fondatrice. Deux ans après avoir récolté des fonds pour cette association qui intervient notamment dans plusieurs orphelinats d’Afrique pour leur fournir des aides d’urgence, la revoilà sur le devant de la scène… mais en design.

Avec sa story récente sur Instagram montrant des artisans filmés en train de travailler des matériaux à Marrakech, plus de doutes possibles selon ses fans qui l'ont suivie à la trace. Lancé au mois d’avril 2019, Home by Mel compte déjà plus de 5 000 abonnés. Un compte sur lequel Mélanie y partage plusieurs clichés de décoration, de design high tech et d’architecture innovante. Affaire à suivre donc !