La séquence pleine d'émotion est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Atteint de nanisme, Quaden, un Australien de 9 ans, ne pense qu'à une chose : mettre fin à ses jours. Harcelé à l'école, son cri du coeur a frappé Facebook de plein fouet. "Je veux que les gens sachent, parents, éducateurs, professeurs, voici les effets de la persécution", entend-on dire sa mère dans une vidéo publiée le 11 février. En larmes, son fils y réclame "une corde pour se suicider". La séquence a provoqué un torrent de réactions indignées, et des célébrités ont rapidement manifesté leur soutien auprès du garçon.

"Tu es plus fort que tu ne le crois. Peu importe ce qui arrive, je suis ton ami", lui a adressé l'acteur Hugh Jackman sur Twitter, soulignant que le harcèlement "n'était pas tolérable". "La vie est déjà assez dure comme ça", estime-t-il. Jeffrey Dean Morgan, la star de The Walking Dead, est aussi intervenu : "J’ai vu ta vidéo. Je veux que tu saches que tu n’es pas seul, tu as des amis, dont moi-même. Je suis ton copain. On ne s’est pas encore rencontré, mais on va voir si on peut arranger ça, peut-être que ta maman peut m’envoyer un message privé . Et tu rencontreras tous les amis que tu as ici. On est là pour toi". Mark Hamill (Star Wars) a lui déploré la "déchirante cruauté" à l'origine de la situation. 

Brad Williams, humoriste américain également atteint de nanisme, a lancé une cagnotte sur la plateforme GoFundMe. 240 000 euros ont déjà été récoltés pour envoyer Quaden à Disneyland avec sa famille.