Coiffée d'un bonnet noir à oreilles de chat, la chanteuse Madonna a fait une apparition surprise samedi à la "Marche des femmes" de Washington, appelant à la "révolution de l'amour".

"Etes-vous prêts à secouer le monde? Bienvenue dans la révolution de l'amour", a déclaré sur scène la chanteuse, avant de jouer deux chansons devant des centaines de milliers de manifestants réunis dans la capitale fédérale.


Plusieurs personnalités sont venues soutenir la marche de Washington. "Je ne pense pas que (Trump) ait accédé au pouvoir. Le pouvoir est ici", a lancé le cinéaste Michael Moore. "Je (vous) respecte (Donald Trump) mais je demande que vous me souteniez, moi, ma soeur, ma mère", a ajouté l'actrice Scarlett Johansson. La chanteuse Alicia Keys est également montée sur scène.

Plus d'un demi-million de manifestants à la "Marche des femmes" de Los Angeles

Plus d'un demi-million de personnes selon la police et 750.000 selon les organisateurs ont manifesté samedi pour les droits civiques et contre le président américain Donald Trump investi la veille.

La "Marche des femmes" à Los Angeles dépasse en affluence celle de 2006 sur l'immigration, qui avait attiré 500.000 personnes, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police Andrew Neiman, pour qui c'est le plus grand rassemblement dont il a été témoin dans la ville depuis 30 ans. A New York, les organisateurs avançaient le chiffre de plus de 500.000 personnes et 250.000 personnes à Chicago.