C’est cet été sur l’île d’Ithaque en Céphalonie que le prince Philippos de Grèce, cinquième et dernier enfant du roi Constantin et de la reine Anne-Marie de Grèce, avait demandé la main de Nina Flohr rencontrée en 2018. En raison de la pandémie, aucune date de mariage n’avait été fixée.

C’est finalement en minicomité que le prince a épousé civilement le 12 décembre dernier à Saint Moritz en Suisse la fille du milliardaire Thomas Flohr, créateur de la compagnie de jets privés Vistajet. Les normes sanitaires en Suisse ne permettent que la présence de cinq personnes. Il a donc fallu faire des choix. Les mariés ont choisi leurs pères : le roi Constantin et Thomas Flohr. Le communiqué officiel précise que la famille plus élargie (l’infante Cristina d’Espagne, cousine du marié, qui vit à Genève, était présente) a ensuite pu féliciter les jeunes époux. On sait que la famille Flohr possède une vaste propriété dans cette station de ski très huppée du canton des Grisons.

Philippos de Grèce est né en 1986 à Londres où la famille royale vivait alors en exil. Ses parents ayant quitté le trône de Grèce en 1967. Le prince est le filleul du roi Juan Carlos d’Espagne, du duc d’Edimbourg et de la princesse Diana, il est aussi le cousin germain du roi Felipe d’Espagne et du prince héritier Frederik de Danemark.

Après ses études au Collège hellénique de Londres fondé par ses parents pour les enfants d’exilés, il poursuit son cursus aux Etats-Unis, notamment à l’université de Georgetown à Washington. Il travaille depuis 2014 dans le domaine de l’analyse financière à New York.

Il a découvert la Grèce pour la première fois en 1993. Depuis 2004, les relations entre l’ex-famille royale et le gouvernement s’étant apaisées, ses parents sont retournés et se sont installés entre Athènes et le Péloponnèse.

Nina Flohr intègre donc le Gotha de par son union avec le prince Philippos. Elle travaille auprès de son père dans l’entreprise familiale de jets. Sa mère Katharina Konecny fut directrice de création chez le joaillier Fabergé et rédactrice en chef de l’édition russe du magazine Vogue.

Les trois fils du roi Constantin ont contracté des mariages prestigieux. Pas avec des jeunes femmes issues de familles royales ou de la noblesse mais de riches héritières. L’aîné Paul (qui serait aujourd’hui le prince héritier) a épousé en 1995 Marie Chantal Miller, l’une des trois filles du multimilliardaire américain Robert Miller surnommé le roi du duty free, Nicolas qui est à présent installé à Athènes s’est marié il y a 10 ans avec Tatiana Blatnik, fille d’un riche homme d’affaires du Vénézuela et à présent Philippos s’est uni avec Nina Flohr, fille unique du magnat de l’aviation privée de luxe.

Des cinq enfants du roi et de la reine de Grèce, il reste encore la princesse Theodora (1983) qui doit convoler. Fiancée depuis deux ans à l’avocat américain Matthew Kumar, ses noces prévues au printemps sur l’île de Spetsès ont été ajournées sine die en raison de la Covid-19.