Connue pour sa personnalité solaire, Märtha Louise ne cache pas sa part d'ombre pour autant. Avec une sincérité désarmante, la fille la reine Sonja et du roi Harald V, 48 ans, s'est longuement confiée sur sa santé mentale fragile sur son compte Instagram.

"Certains jours sont meilleurs que d'autres et je bien dois admettre que j'ai eu de très mauvais jours ces derniers temps", concède l'ex dAri Behn, un écrivain norvégien qui s'est donné la mort le 25 décembre 2019. " Parfois je ressens que c'est trop et je suis submergée, et je m'enfonce dans un puits de désespoir, d'apitoiement et j'ai l'impression d'être une victime dans tous les compartiments de ma vie. Je n'ai littéralement plus d'énergie et la dépression prend le dessus" , égraine celle qui partage désormais la vie du gourou américain Durek Verrett. Bien qu'entourée, elle avoue que ce sentiment est bien souvent irrépressible.

Mais la suite de son message est heureusement bien moins lugubre. Elle y rend hommage à Mari Manzetti, une proche qui lui a récemment permis de sortir la tête de l'eau, tel "un papillon qui sort de son cocon". Debout sur les hauteurs de Lofoten, au nord du cercle polaire, Märtha Louise embrasse sa renaissance avec le sourire.