Les entreprises se bousculent pour s'offrir Meghan et Harry.

C'est donc officiel : Meghan Markle et le prince Harry ont renoncé à leurs titres royaux ce samedi 18 janvier. Motivés, en partie, par l'idée de devenir "financièrement indépendants", le duc et la duchesse de Sussex font déjà tourner la tête des plus grosses écuries de l'entertainment. Quelques heures après l'annonce, une petite phrase n'est pas passée inaperçue de l'autre côté de l'Atlantique...

"Qui ne serait pas intéressé ?"

Alors qu'Hollywood battait au rythme des Producers Guild Awards, Ted Sarandos, l'un des boss de Netflix, s'est fendu d'une petite phrase repérée par le Guardian. "Qui ne serait pas intéressé ? Oui, bien sûr", a-t-il déclaré suite à une question sur un éventuel projet avec le (plus si) Royal Couple. Pour rappel, un projet de voix off avec Meghan Markle serait déjà dans les tuyaux du côté de Disney, et Harry plancherait activement sur un docu consacré à la santé mentale avec la non moins puissante Oprah Winfrey. De quoi booster leur fortune, déjà estimée à quelque 45 millions de dollars ?