Meghan Markle et le prince Harry ont fait de la santé mentale et du bien-être leur cheval de bataille. Dans The Me You Can't See, le documentaire dédié au sujet qu'il coproduit avec Oprah Winfrey, le duc de Sussex fait d'ailleurs une démonstration d'un rituel qu'il suit. Dans un extrait, on peut le voir s'adonner à l'EMDR, une technique qui mise sur les mouvements oculaires et la stimulation bilatérale alternée pour traiter le stress post-traumatique dont il souffre. Déjà adepte du yoga, l'ancienne actrice pratique une autre thérapie avec Archie, 2 ans : le reiki.

Méthode japonaise d'abord popularisée dans les années 90 avant de trouver un plus large public, cette approche ancestrale invoque le "rei", la sagesse ultime, et le "ki", l’énergie qui anime les êtres humains. Généralement, le maître reiki appose ses mains sur des endroits-clés pour faire circuler les énergies chez le patient, libérant ainsi blocages et tensions tant physiques que psychiques. Meghan Markle aurait été convaincue des bienfaits de cette thérapie par Doria Ragland, sa mère.

"Meghan dit qu'elle et Harry sont issus d'une longue chaîne de douleur et de souffrance, avec des générations de bagages génétiques, et qu'il leur fallait maintenant de briser le cycle une fois pour toutes", a confié une source dans le Daily Mail. La Duchesse l'appliquerait également sur ses chiens pour "les aider à se sentir plus équilibrés et détendus".