L'épouse du prince Harry avait pourtant entamé, après son mariage, les démarches nécessaires...

Rien ne va plus entre Meghan Markle, épouse du prince Harry, et la famille royale britannique. Apès le très commenté épisode du Megxit, durant lequel le duc et la duchesse de Sussex ont fait part de leur souhait de se retirer de la famille royale afin de voler de leurs propres ailes, voilà que Meghan Markle, citoyenne américaine pour rappel, renonce désormais à adopter la citoyenneté britannique.

Elle aurait en effet stoppé net les démarches entreprises pour devenir citoyenne britannique, selon The Sun. Une décision somme toute logique : la législation britannique réclame, afin d'accorder la nationalité à quelqu'un qui en ferait la demande, de ne pas passer plus de 270 jours hors du Royaume-Uni dans les cinq ans qui suivent la demande (qui date de mi-2018 en ce qui concerne Meghan Markle). 

Or, Meghan et Harry ambitionnent de passer au moins la moitié de l'année au Canada, avec leur fils Archie... Les liens semblent, si pas défintivement rompus, à tout le moins très distendus entre le couple désireux d'indépendance et la famille royale.