"J'ai su, au moment où je serrais fort mon premier enfant dans mes bras, que j'étais en train de perdre le second", confie la duchesse de Sussex dans la tribune du célèbre New York Times. 

Cet événement tragique, Meghan Markle l'a vécu dans son domicile à Los Angeles. Elle a dû se faire hospitaliser accompagnée de son mari Harry, véritablement dévasté. 

Elle explique ensuite que durant sa grossesse, elle a ressenti une sensation qui n'apporterait rien de bon: "Après avoir changé le lange d'Archie, j'ai ressenti une forte crampe. Je me suis laissé tomber au sol avec lui dans mes bras, fredonnant une berceuse pour nous garder tous les deux calmes, la mélodie joyeuse contrastant avec mon sentiment que quelque chose n'allait pas. Je savais, en agrippant mon premier-né, que je perdais mon deuxième".