Du brûlot punk "God Save the Queen" à la défense bec et ongles de la famille royale britannique. John Lydon, alias Johnny Rotten, semble bien loin de son personnage de rebelle à épingles à nourrice et veste en jean "javéllisée". Dans I Could Be Wrong, I Could Be Right, sa biographie dont le Mirror relaie un passage, le chanteur de 64 ans s'indigne de la décision d'Harry et Meghan de quitter leur rôle en tant que membres seniors de la royauté.

 "Une personne abominable"

"Je n'y comprends rien. S'ils ne veulent pas faire partie de cette institution pourquoi ne pas complètement renoncer à leur titre, et se trouver un HLM et un boulot", estime le membre des Sex Pistols au sujet des Sussex désormais installés dans une villa à 14 millions de dollars aux États-Unis. "Faire des apparitions dans de vulgaires émissions de télévision pour y déverser leurs opinions pleines de vertu - il n'y a rien de vertueux à ça", poursuit celui qui adresse une pique à Meghan Markle, "une narcissique" selon son intuition. Le 11 octobre dernier, John Lydon avait déjà fait part de son opinion au sujet de la jeune femme dans les colonnes du Guardian. "Une personne abominable. Une piètre actrice. Mais elle fait une masterclass désormais", avait-il lâché.