Frank Ribéry n'a pas apprécié que l'animatrice se moque de lui sur les réseaux sociaux et pourrait contre-attaquer en faisant appel à la justice.

Depuis le début du confinement, Karine Le Marchand, adepte des publications sur les réseaux sociaux, publie régulièrement du contenu et ses humeurs sur Instagram pour maintenir le lien avec ses nombreux abonnés. Et le 16 avril dernier, la présentatrice de la version française de L'amour est dans la pré a posté en story une photo de Frank Ribéry accompagnée de la phrase "Pour le sauvement de la nation du pays... Restons confits". Une pique que n'a pas apprécié le principal intéressé, souvent moqué pour ses fautes de français.


L'attaquant de la Fiorentina a d'ailleurs l'intention de porter plainte pour "injure publique au travers de l'usage d'un photomontage" rapporte RMC Sport, car il n'a jamais prononcé la phrase publiée par Karine Le Marchand. "Prêter de tels propos à M. Franck Ribéry est inadmissible en ce qu’ils tendent à le rabaisser et à inciter les utilisateurs du réseau social à se montrer méprisant à son endroit", a réagi l’avocat de l'international français, avant de continuer, à l'attention de Karine Le Marchand : "Alors que vous êtes vous-même une personnalité publique affectée par les critiques gratuites et faciles qui peuvent prospérer sur les réseaux sociaux, votre comportement est d’autant plus incompréhensible". L'avocat de Franck Ribéry a aussi souligné le fait que le joueur, qui réside en Italie, avait quitté la France pour éviter de continuer à recevoir des critiques du genre et ainsi préserver sa famille de tout ça.

Malgré tout, Franck Ribéry a tout de même fait savoir, toujours via son avocat, qu'il était prêt à "trouver une issue sur un terrain autre que judiciaire", car la période actuelle se prête plus à "la bienveillance et la solidarité entre les individus, plutôt que la judiciarisation de conflits sur fond de médiatisation". Affaire à suivre...