People Déjà condamné en janvier 2010 pour conduite en état d'ivresse, le fiston de Guy Bedos n'a donc pas été épargné par le tribunal correctionnel de Paris qui a retenu l'état de récidive légal.

Cette fois-ci, l'acteur français à la langue bien pendue s'est fait attrapé pour pour conduite en état d'ivresse, outrage et menace de mort envers des policiers après une chute à scooter .

Maître Jérôme, l'avocat des deux policiers, n'a pas hésité à critiquer l'absence de Nicolas Bedos lors de l'audience. "Donner des leçons de courage aux policiers à la télé, il ne s'en prive pas. Par contre, lorsqu'il s'agit de venir s'expliquer devant eux, il n'y a plus personne", déclarait l'homme de loi en référence à une ancienne chronique de Bedos, comme le rappelle le Huffington Post.

Pour rappel, le 24 septembre 2013, deux policiers avaient appréhendé le natif de Neuilly après une chute en deux roues. Rapidement, la situation s'était envenimée et les insultes étaient de sortie. Bedos junior aurait évoqué le "boulot de merde" des agents avant de carrément dire à l'un d'eux : "Je te retrouverai et te tuerai".

Le parquet a regretté que le chroniqueur ne vienne présenter ses excuses mais aussi le "comportement inadmissible" et les "propos détestables" émis par le trentenaire.