People & Royals

La rappeuse américaine Cardi B a été inculpée vendredi à New York d'une série de nouveaux chefs d'accusation liés à une bagarre dans une boîte de nuit, qui alourdissent son dossier quelques mois après son refus de plaider coupable.

Un grand jury, réuni pour examiner les accusations du bureau du procureur du quartier du Queens, a ajouté 14 chefs supplémentaires aux six qui figuraient déjà, début octobre, dans la première inculpation de Belcalis Almanzar, son vrai nom.

Deux d'entre eux, pour agression visant à porter atteinte à l'intégrité physique de la victime présumée, sont plus sérieux et chacun passible d'une période de liberté conditionnelle pouvant aller jusqu'à 4 ans.

Le chef le plus lourd de la première inculpation est lui passible d'un an d'emprisonnement dans l'Etat de New York.

L'artiste de 26 ans doit se voir signifier mardi ces nouveaux chefs par un juge du Queens.

Les faits présumés remontent au 29 août. Ce soir-là, le petit groupe avec lequel elle était présente au Angels Strip Club, une boîte de nuit du Queens, aurait jeté du mobilier sur deux serveuses du club, sur ordre de Cardi B elle-même.

La rappeuse originaire du Bronx aurait ordonné à son entourage de s'en prendre à elles car elle soupçonnait l'une des deux d'avoir eu une relation sexuelle avec son mari, le rappeur Offset, qui se produisait ce soir-là dans la boîte de nuit avec son groupe, Migos.

Mi-avril, Cardi B avait refusé de plaider coupable d'un chef d'accusation seulement, un accord que lui proposait le procureur et qui lui aurait quasiment garanti une peine réduite.

Elle ne s'est encore jamais exprimée publiquement sur l'affaire depuis sa première inculpation.

En janvier dernier, Cardi B a remporté le prix de l'album rap de l'année lors de la cérémonie des Grammy Awards, les récompenses de l'industrie musicale américaine.

Depuis son explosion, durant l'été 2017, trois de ses titres ont atteint le sommet des ventes de disques aux Etats-Unis, de même que son album, "Invasion Of Privacy".