Invitée de l'émission "ça fait du bien" sur Europe 1, Iris Mittenaere a révélé une règle interpellante qui a longtemps été d'application au concours Miss France. "C'était assez horrible", explique la lauréate de l'édition de 2016.

"On nous rationnait avant l'élection. Ils se disaient qu'il ne fallait pas trop qu'on prenne de poids. Donc ils nous donnaient des trucs un peu light, mais c'était trop light", se souvient la Miss Univers devenue animatrice. "Je volais donc des morceaux de pain pour manger le soir dans ma chambre."

Si elle en rigole aujourd'hui, elle se souvient tout de même en avoir parlé au comité juste après avoir remporté le concours de beauté. "Je leur ai dit que ce n'était pas possible", souligne-t-elle. Ils ont alors décidé de changer cela.

Pour mettre toutes les chances de leur côté, certaines candidates s'imposent quand même un régime forcé, comme Lucie Caussanel, Miss Languedoc-Roussillon, qui avait fait un malaise lors de la finale, en 2019. "Je n'avais pas mangé depuis le midi, et je n'avais pas bu non plus car je ne voulais pas avoir un gros ventre", expliquait la principale intéressée à l'époque

Dans le règlement du concours, aucun critère de poids n'est mentionné. Toutefois, toutes les candidates affichent une taille fine, raison pour laquelle le concours est souvent accusé de ne pas refléter le physique de la femme lambda et de vouer un culte à la minceur.