Depuis septembre 2019 et ses problèmes d'argent révélés au grand jour, Ophélie Winter fait la Une de l'actualité. Sa descente aux enfers -sans domicile fixe, obligée de dormir dans sa voiture, traquée par la presse, activement recherchée par la police, victime de crises paranoïaques, etc.- avait ému la planète people.

Si l'artiste de 46 ans n’a jamais voulu accepter l’aide de personne, elle avait finalement réussi à s’en sortir. Jusqu'à cette semaine où le magazine français Closer indiquait que la star vivait dans une petite maison d’un quartier populaire de l’île de la Réunion, "seule et abandonnée" où "solitude et maladie l’escortent toujours". Remontée contre cette publication, Ophélie Winter a voulu faire taire les rumeurs sur son compte Instagram.

© Closer

"Je pensais être discrète, manifestement pas assez"

"Je pensais être discrète, manifestement pas assez, écrit-elle ainsi sur le réseau social, accompagné de photos de son voyage. J’espérais naïvement être celle qui révélerait où je passais des vacances idylliques. Même si je n’avais pas nécessairement prévu d’en parler au plus grand nombre. Il faut croire que je me berçais encore une fois d’illusions. Alors, puisqu’un certain magazine a décidé de faire sa Une avec moi, encore une fois, autant le confirmer, oui je suis bien sur l’île de la Réunion. Merci aux Réunionnais de leur accueil. J’ai découvert une île magnifique et des habitants chaleureux, et même si les meilleures choses ont une fin, j’ai grâce à eux des souvenirs plein la tête, même illustrés de photos volées que je n’ai jamais réclamées."

La chanteuse est donc simplement en vacances pour se ressourcer et recharger ses batteries. Sa manière à elle de remonter la pente.