Décidément, l'interview choc d'Harry et Meghan n'a pas fini d'alimenter les débats. Si les médias britanniques ont abondamment commenté l'entretien exclusif accordé par le couple royal à Oprah Winfrey - parfois de manière très virulente, les réactions des journaux francophones n'ont pas non plus manqué à l'appel.

Dans son édition du 10 mars dernier, l'hebdomadaire français Charlie Hebdo a accordé sa "Une" à l'interview du prince Harry et de son épouse. Sur un fond rose, on peut apercevoir la reine Elizabeth, les yeux injectés de sang, en train d'étouffer Meghan Markle à l'aide de son genou posé sur le dos de l'ex-actrice. A la question "Pourquoi Meghan a quitté Buckingham", Meghan répond alors "Parce que je ne pouvais plus respirer". 

© Twitter Charlie Hebdo

Une mise en scène qui évoque l'histoire dramatique de George Floyd, cet Afro-Américain mort étouffé par un policier à Minneapolis en mai dernier.

"Mauvais à tous les niveaux"   

Le dessin du journal satirique a rapidement suscité l'indignation outre-Manche ainsi que sur les réseaux sociaux. " Le racisme français à son apogée", commente le collectif Black and Asian Lawyers For Justice sur Twitter tout en qualifiant la couverture d'"outrageuse" et de "dégoûtante". 

" C’est mauvais à tous les niveaux", juge pour sa part le Dr Halima Begum, à la tête d’une cellule de réflexion antiraciste britannique. " La reine représentée en tant que meurtrière de George Floyd, écrasant le cou de Meghan ? Meghan disant qu’elle est incapable de respirer ? Cela ne fait rire personne et ne remet pas en cause le racisme", déplore-t-elle encore. "Cela minimise le problème et c'est offensant", conclut-elle dans son post sur Twitter.