La comédienne n'a pas pris de pincettes... 

L'incendie de ce lundi 15 avril qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame de Paris a suscité l'émoi à travers le monde entier. Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que des personnalités autant du monde des affaires que du domaine artistique se mobilisent pour la reconstruction du lieu de culte. Disney a notamment promis de verser cinq millions de dollars. À travers toute la France, des personnes issues des familles et des groupes les plus riches ont fait de même. Mais si cet élan de générosité a été salué par Emmanuel Macron au cours de son discours, certaines personnes le voient d'un très mauvais oeil.

C'est le cas notamment de Pamela Anderson qui a vivement critiqué ces dons sur Twitter. "Un milliard pour rebâtir Notre-Dame a déjà été récolté. C’était facile. Merci les milliardaires. Je pensais que l’Église catholique avait assez eu d’argent, en prospérant sur les croyances des pauvres”, a écrit l'actrice.


Mais elle ne s'est pas arrêtée là. "C’est la preuve que ce 1% de la population est hors d’atteinte, et qu’ils s’intéressent moins aux autres qu’à leurs noms dans les journaux. Je suis sûre qu’ils seront célébrés. Et leurs dons ne seront pas soumis à l’impôts et encore une fois, ils en tireront des bénéfices, a-t-elle ajouté. Et pendant ce temps, ils sont présentés comme des héros? La vie n’est pas juste. Il faut que ça change". Pamela Anderson conclut en s'interrogeant sur "ce qui est fait pour les sans-abris". 

La comédienne n'est pas la première à réagir de la sorte. L'une des personnes ayant le plus fait l'objet de ces critiques est Bernard Arnault qui a déclaré qu'il verserait 200 millions d'euros pour la reconstruction de Notre-Dame. Pointé du doigt, le PDG de LVMG a jugé "consternant de se faire critiquer" pour avoir promis un don.