Le compte @sussexroyal existait déjà, mais le réseau social l'a confisqué pour que le couple royal puisse l'utiliser.


Quand Meghan Markle et le prince Harry veulent quelque chose, c'est rare qu'ils ne l'obtiennent pas. Et lorsqu'ils ont décidé que leur nouveau compte Instagram s'appellerait "sussexroyal", la plateforme a pris les devants pour que ça se fasse… alors qu'il appartenait déjà à quelqu'un.

Une fois, mais pas deux

C'est un certain Kevin Keiley, un instructeur d'auto-école de 55 ans sans histoire, qui le possédait. Originaire de Sussex et fan de l'équipe de foot de Reading – ils se font appeler les Royals – le nom lui était venu comme une évidence. C'est son fils, et non Instagram, qui lui a appris que le compte n'était désormais plus à lui. Selon Keiley, interrogé par la BBC, le réseau social a peut-être profité du fait qu'il n'était pas très actif. Par contre, hors de question de céder son compte Twitter de la même manière. Ce 3 avril, c'est avec humour qu'il a prévenu qu'il était "toujours le seul et unique sussexroyal de Twitter" et qu'il était là "pour parler de Reading FC". Qu'on se le tienne pour dit.