People La journaliste Valérie Trierweiler a interviewé Carla Bruni-Sarkozy pour un hors-série de Paris-Match consacré aux années 2000. Quand deux ex-"Premières dames" de France se souviennent... elles ne parlent pas la langue de bois.


Si son meilleur souvenir à l'Elysée est "la naissance de [sa] fille", en octobre 2011 (Giulia a désormais 7 ans) Carla Bruni Sarkozy est revenue largement sur ses années si spéciales, quand son mari était le président de la République. Un entretien accordé à valérie Trierweiler, journaliste pour Paris Match, pour le hors-série « Paris Match : Nos années 2000 »* , dans lequel la chanteuse a ouvert la porte aux souvenirs.


Concernant sa rencontre avec Nicolas Sarkozy en 2007, Carla Bruni estime qu'elle n'imaginait pas "ce soir-là, rencontrer l’homme de ma vie, aussi simplement, aussi clairement et malgré les circonstances..."

Puis à la question que lui pose la journaliste qui fut la compagne de François Hollande et qui fut bafouée en public, l'ex-mannequin a ces phrases en forme d'hommage appuyé : "Je n’ai pas subi de fracture dans ma vie intime en quittant l’Elysée, ce qui n’est pas votre cas. Encore aujourd’hui, j’admire la force qui est la vôtre d’avoir surmonté l’ouragan qui vous est tombé dessus. Peu de femmes auraient tenu le coup comme vous l’avez fait, peu de femmes auraient su tourner la page comme vous l’avez fait. Vous êtes une battante et vous êtes une vraie amoureuse. C’est fort."

La réponse de l'intéressée n'est évidemment pas imprimée mais celle qui est à nouveau heureuse en amour avec un ancien rugbyman français, Romain Magellan, a dû être touchée par ce soutien appuyé.

> * Sixième volume de la collection « Les décennies Paris Match »