People

La présentatrice n’a pas mâché ses mots sur Instagram.


Le cyberharcèlement, Karine Le Marchand connaît bien. La présentatrice de 50 ans s’est tellement fait insulter qu’elle a dû mettre son compte Twitter en privé en mars dernier. Ce n'est donc pas un hasard si elle a commenté les récentes révélations autour de la Ligue du LOL, un groupe Facebook qui a harcelé de nombreuses journalistes et blogueuses françaises.

"Épidémie de lâches"

« J’ai quitté Twitter à cause de toute cette haine quotidienne qui y circule. Oui à la liberté d’expression lorsqu’elle est assumée et argumentée. Tuer par un “bon mot”, c’est possible sur des sujets fragiles. Ce n’est pas mon cas, et je suis un personnage public, donc j’encaisse », explique l’ex de JoeyStarr. « Mais devant la montée du racisme, de l’antisémitisme, de l’islamophobie et de l’homophobie, je ne comprends pas pourquoi on ne légifère pas sur la fin de l’anonymat sur les réseaux sociaux. Il est temps que toute cette haine virale s’arrête, car cela devient une épidémie de lâches », ajoute-t-elle dans sa « pensée du jour » du 12 février.

Pour rappel, plusieurs membres de ce petit groupe de nuisibles très actifs sur les réseaux sociaux, dont le journaliste Vincent Glad, viennent d’être mis à pied par leurs rédactions.