Tiphaine Auzière, la fille de la Première dame française, n'apprécie pas les critiques dont sa mère fait l'objet depuis plusieurs semaines. Cible d'attaques concernant son physique, Brigitte Macron a elle-même réagi aux insultes qui lui ont récemment été adressées. Ces dernières venaient pour la plupart du gouvernement brésilien où plusieurs ministres et même le président du pays n'ont pas hésité à se moquer de l'épouse d'Emmanuel Macron, dans un contexte tendu entre les deux nations sur fond de catastrophe en Amazonie. 

Dans une vidéo publiée sur le réseau social Twitter, la fille de Brigitte Macron est venue au secours de sa maman. L'avocate y dénonce l'attitude de "responsables politiques" qui "ciblent une femme publique sur son physique". "Cela existe encore?", s'interroge stupéfaite la jeune femme, elle-même mère d'un enfant. 

Mais Tiphaine Auzière ne veut pas donner de leçons à l'"international", jugeant que la France elle-même a déjà fait preuve de misogynie, citant plusieurs épisodes notamment à l'assemblée nationale. "Réveillons-nous", exhorte la fille de Brigitte Macron, avant de reprendre les paroles de Louis Aragon. "La femme est l'avenir de l'homme", rappelle-t-elle ainsi. 

Elle n'est pas la seule à être venue à la rescousse de la Première dame. Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, a apporté son soutien à l'épouse du président français via le réseau social à l'oiseau bleu. Plus inattendu, Jean-Luc Mélenchon a également adressé un message à Brigitte Macron, alors qu'il était en plein déplacement au Brésil où il a rencontré l'ex-président Lula en prison. "Ceux qui vous insultent sont ceux qui emprisonnent Lula innocent, sentez-vous forte de notre dégoût pour de telles brutes", a écrit le leader de la France insoumise.