Les médias britanniques ont l'oeil. Surtout quand il s'agit de la famille royale. En effet, plusieurs journaux ont pointé, après la rencontre entre la reine Elizabeth et la Haute Commissaire de Grenade, un détail qui ne semble pas anodin. Un portrait de Meghan Markle et du Prince Harry aurait ainsi disparu de la salle d'audience de Buckingham Palace. La photo trônait pourtant encore fièrement sur la petite table en compagnie du cliché de Kate et William lorsque Boris Johnson avait rendu visite à la reine en juillet 2019, prenant la tête du gouvernement.

© REPORTERS

© REPORTERS

Mais dès lors, pourquoi la reine a-t-elle choisi de tout bonnement retirer le portrait de son petit-fils et de son épouse ? Deux explications semblent possibles. Selon certains opposants de la royauté britannique, le timing parait important. En effet, cette "disparition" ferait suite selon eux au documentaire diffusé ce dimanche sur ITV. Dans ce dernier, le Prince Harry et Meghan Markle expliquait les aléas de leur vie royale, parfois "difficile". Un témoignage qui mettrait mal à l'aise la reine d'Angleterre selon certains. Mais pour d'autres, dont des sources proches du Palais, cette décision d'Elizabeth II découlerait justement de la décision du couple de s'éloigner des médias et de conserver une certaine forme de vie privée. D'où le retrait de la photo prise au cours de leur mariage en mai 2018.

Quoi qu'il en soit la table ne laisse pas énormément de place pour y déposer d’innombrables clichés. Il est donc commun pour la reine d'en retirer au profit de nouveaux, de temps à autre.