Elle a beau s’appeler Petit, Amandine de son prénom, Miss France n’entend pas pour autant se laisser marcher sur les pieds. Fraîchement désignée plus belle femme de l’Hexagone, elle prouve qu’elle a également du caractère. Dimanche, elle a dénoncé à sa manière, une tentative d’usurpation de son identité sur les réseaux sociaux. “Sur le fond, c’était hyper gentil de créer un compte Twitter. Par contre, lorsque l’on commence à parler en mon nom, en ma personne sur des actes de faits divers, et lorsqu’il ne s’agit pas de moi, ça commence à me poser un petit problème, a-t-elle déclaré sur sa story Instagram. Lorsqu’on commence à voir des engagements qui ne sont pas les miens, ça me pose problème.” Et de préciser à l’attention de ses fans : “Vous ne me retrouverez jamais sur Twitter, l’ensemble des comptes présents à mon nom ne sont pas les miens.”

La jeune femme a appelé chacun à dénoncer ce compter twitter qui n'est pas le sien. Près de 6000 abonnés s'étaient déjà laissés avoir...

Non sans humour mais avec une pointe d’agacement également, Amandine Petit a aussi répliqué à ceux qui n’ont de cesse de la critiquer depuis son sacre. C’était dans les pages du Parisien. “On me trouve trop mince, trop souriante… Mais je défie quiconque de sourire deux heures en ayant l’air naturel. Quant à ceux qui pensent que je ne mange pas assez je les invite à me payer le restaurant. Avec tout ce que je mange, cela leur servira de leçon…”