Rester dans le rang, sans remous. Tels semblent être les mots d'ordre au sein de clan Middleton, effaré par l'affaire qui oppose désormais la Reine aux Sussex. Une manière de ménager un prince William décrit comme étant "horrifié" par la récente plainte de harcèlement à l'encontre de Meghan Markle qui est officiellement creusée par Buckingham Palace. Et Carole Middleton incarne parfaitement cette ligne de conduite.

À 66 ans, la femme d'affaires dirige Party Pieces, une société à succès spécialisée dans les meilleurs accessoires pour fêtes. Celle qui allait s'offrir un beau coup de projecteur dans les colonnes du magazine Good Housekeeping a préféré mordre sur sa chique. Afin de ne pas se montrer "insensible" au vu des circonstances, l'ancienne hôtesse de l'air, placée en Une, a prié équipes et éditeurs de ne pas faire de publicité à cette interview. "Elle est respectueuse et sensible à ce que peuvent ressentir Catherine et la famille royale", a glissé une source dans la presse britannique.

Une information de taille a toutefois été glissée lors de l'entretien. Carole Middleton a enfin confirmé que sa fille Pippa, 37 ans, était bel et bien enceinte de son 2e enfant. "J'espère voir plus ma famille, que je n'ai pu le faire l'an dernier, et bien entendu mon nouveau petit-enfant", a-t-elle confié avec bonheur.