Une petite blessure pourtant mortelle...


Le 31 août 1997, Lady Diana perdait la vie dans un grave accident de voiture à Paris. Mais que ne sait-on pas encore sur cette mort qui avait suscité beaucoup d'émotions ? La cause exacte de sa mort. Cette zone d'ombre est levée par le Dr Sheperd dans son autobiographie intitulée Unatural Causes à paraître la semaine prochaine. Le Daily Mail s'est procuré les bonnes feuilles de l'ouvrage. 

Le médecin, qui a pris part à l’enquête de police en 2004 suite au drame, explique que Lady Di ne souffrait que de quelques fractures et d’une petite blessure à la poitrine. Rien de bien grave en soi. Ce qui l’a tuée, c’est une minidéchirure rare d’une veine dans ses poumons. " Si elle avait porté sa ceinture de sécurité, elle serait toujours là", explique le Dr Shepherd. Vous voilà prévenus.