People

L'animateur et humoriste estime que la secrétaire d'État en charge de l'Égalité entre les femmes et les hommes a, d'une manière ou d'une autre, pesé sur la décision de France Télévisions de le mettre à la porte

Un peu plus d'un an après son éviction polémique du jeu "Les Z'Amours", sur France 2, l'animateur et humoriste Tex est revenu sur ce jour où tout a basculé, dans les colonnes de TéléPro. L'animateur y accuse, notamment, Marlène Schiappa, la Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations en France d'être "inévitablement derrière tout ça".

Tex dénonce "les relents de délation assez terribles de l'époque, la délation c'est les pires heures de la démocratie française".

L'animateur déchu a également précisé être "disponible" car il a "du temps libre".

Le 20 novembre 2017, alors qu'il était invité de l'émission "C'est que de la télé" sur C8, Tex avait fait une blague (éculée) jugée douteuse sur les femmes battues, en plein direct. Sa teneur : "Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !"


Quelques jours après avoir formulé cette vanne à l'antenne, France 2 lui annonçait son éviction du service public. C'est Bruno Guillon qui a pris sa succession aux "Z'Amours".