L’acteur et son épouse étaient les premières stars à être infectées du coronavirus.

Plébiscitée par l'incontournable professeur Didier Raoult, la chloroquine divise aussi bien en France qu’en Belgique, mais aussi de l’autre côté de l’Atlantique où Donald Trump a fait feu de tout bois. Rita Wilson, l’une des toutes premières célébrités à être touchées par le Covid-19 aux côtés de Tom Hanks, a été traitée avec cet antipaludique en Australie. L’actrice de 60 ans a témoigné sur CBS Morning, aux États-Unis.

"Je peux seulement vous dire que j’ignore si le médicament a fonctionné ou bien si c’était juste le moment où ma fièvre était censée baisser drastiquement, mais ma fièvre a bien baissé. Mais la chloroquine a eu des effets secondaires extrêmes", confie celle qui avait notamment perdu le goût et l’odorat au début de la maladie. Ces effets secondaires ? "J’étais complètement nauséeuse, j’avais des vertiges, je ne pouvais pas marcher et mes muscles étaient très faibles".

Pour toutes ces raisons, Rita Wilson appelle les Américains à la plus grande prudence. "Les gens doivent faire attention avec ce médicament. Nous ne savons pas vraiment si c’est utile dans le cas du coronavirus", estime-t-elle. Tom Hanks, lui, avait des symptômes moins violents, mais le couple, actuellement à Los Angeles, a été remis sur pied au même moment.

D'après un article Paris Match Belgique.