Alors que l'hiver bat son plein, le président américain garde le même teint halé. La Maison Blanche a levé un coin du voile face aux commentaires de certaines personnes.

A cette période de l'année, il n'est pas courant de voir des personnes restant dans les contrées froides avoir un bronzage comme au sortir de l'été. Donald Trump est pourtant bien bronzé en plein milieu de l'hiver, alors que ses nombreuses obligations l'empêchent en théorie de profiter du soleil des latitudes plus clémentes.

Apparaissant parfois sous des teintes tendant vers l'orange, le président américain suscite les commentaires, sinon les railleries, des uns et des autres qui se demandent si tout est bien naturel là-dessous. Face à cela, un responsable important de l'administration Trump est monté au créneau auprès du New York Times pour expliquer quelle était la source de ce bronzage.

S'exprimant sous le couvert de l'anonymat auprès du média américain, cette source explique simplement que M. Trump dispose de "bons gènes", ajoutant néanmoins que le chef de l'Etat appliquait une poudre translucide - pas de l'auto-bronzant - avant ses apparitions télévisées.

Quant à savoir si Donald Trump a recours à des séances d'UV.  Deux haut fonctionnaires de la Maison Blanche indiquent qu'aucun dispositif de ce type n'existait dans la résidence présidentielle ou dans le Air Force One.